Bienveillance et performance

Bienveillance et performance

C’est assez marrant mais lorsque j’évoque l’idée du sujet que je souhaite développer (au mémoire du DUFRES) avec des chefs d’entreprises en majorité, j’ai le sentiment que l’on me regarde avec des yeux bercés entre incongruité et étonnement gentillet .. Bref , mon sujet prête à sourire avec gentillesse .

La bienveillance au service de la performance

Pourtant mon expérience me démontre sans cesse que , s’agissant de la performance sportive , le programme vaste et complexe de la préparation physique , mentale , tactique et matérielle n’est exécutable que par le futur compétiteur.
Le formateur ( entraîneur dans ce cas ) devient un facilitateur , aménageur, qui est sensé préparer , gérer, analyser et donner les moyens de l’évaluation , donner le sens … In. Fine , la performance n’est exécutée que par celui qui sait faire , celui que l’on accompagne à se réaliser .

Dans L entreprise , si la performance se conjugue avec l’économie , si le moteur de la pérennité est admis comme étant la trésorerie, il n’en reste pas moins , qu’encore une fois , celui qui créé, réalise, construit, exécute, se déplace, soude ou coupe est le compétiteur , le salarié…

Ne parle t on pas de compétitivité ? Et le moteur de la compétitivité n’est il pas la capacité de production ?
L’efficience de la capacité de production …?

Mieux , plus vite , plus rentable ..pour produire ..

Ce sont des termes que l’on utilise en sport, ou dans la recherche en biotechnologie de la performance .. Ce sont des termes usuels du monde économique .

Mon propos est que le manager , celui que nous devons parfois former ( c’est 90 %de mon job) manque si souvent des ingrédients de la gestion du vivant .
Sort il des bancs d’une école de manager ? Est il “monté” en interne et se retrouve t il en situation de manager ses anciens collaborateurs?
C’est souvent le meme constat : difficile de gérer les salariés , de les motiver , de prevoir L absentéisme , de tenir les cadences….

Peux t on gérer la complexité de l’imprévisible ?

Sans doute que non .

Mais je me fais fort depuis 20 ans de remarquer que la bienveillance et la gentillesse ne sont en rien des termes de Bizounours .
Et je viens de réaliser à travers les nécessaires lectures pour la préparation du DUFRES que des auteurs, économistes et sociologues ont produit , travaillé, ecrit , fait de la recherche sur ces deux thèmes .

Juliette tournant : La Bienveillance ou l’intelligence de la co operation
Emmanuel Jaffelin : gentillesse en entreprise
Yves clôt : le travail à Coeur

Je me dit alors , que préserver , alimenter , nourrir celui qui produit L effort est surtout possible lorsque on n’ommet pas la bienveillante l’attention , la gentillesse et la sincérité qui de loin et de mon propos , sont des moteurs de la performance .

C’est ce qui anime ma journee et mes projets .

Renaud Gerardin

Physique quantique …et si on construisait notre réalité

Physique quantique …et si on construisait notre réalité

Chaque jour, d’ailleurs, sans le savoir souvent, nous utilisons les créations issues des travaux de la physique quantique : appareils numériques, portables GSM, ordinateurs PC, Internet, Wifi, ouvertures de portes à reconnaissance laser….. Au delà de ce constat, selon ses enseignements, nous serions bien plus que de la simple matière, avant tout des êtres faits d’énergie et d’information. Nos pensées créeraient notre monde physique et nous serions ainsi responsables de tout ce qui nous arrive, en tant que créateurs de notre réalité de chaque jour. 
Sur ces bases, ce sont tous nos rapports au monde, notre faculté à dépasser nos émotions et nos peurs, notre propension à générer de l’argent, à mieux vivre en famille et en couple, notre potentiel de guérison, qui en seraient alors totalement chamboulés. Des phénomènes encore inexpliqués comme la mémoire cellulaire, les transmissions de pensée, les guérisons spontanées, les intuitions, les syncronicités, la médiumnité, la télékinésie, l’homéopathie seraient alors également décodables avec limpidité.
Ci dessous un article de 2014 extrait de  http://consciencequantique.com/ qui nous offre une explication scientifique mais accessible.

Le monde mécanique de Newton, matériel et indépendant de notre conscience n’est plus. Le passage d’Elenin en septembre 2011 a fait basculer la Terre dans une dimension quantique et les grilles magnétiques et cristallines de la Terre ont été complètement transformées et alignées avec le champ quantique de la Galaxie. La chape de plomb qui entourait la Terre et nous enfermait dans une énergie obscure qui empêchait l’expansion de la conscience de l’humanité a été enlevée à ce moment là. A l’aube de l’an 2 de l’Age galactique, le moment est venu de faire un saut quantique dans la nouvelle Terre ascensionnée.

Depuis janvier 2013, l’An Zéro de l’Age galactique, nous sommes entrés dans un nouveau cycle de précession des équinoxes, dans la Lumière galactique et la Terre fonctionne pleinement avec les lois quantiques. Elle ne réagit désormais qu’à la Lumière et la Compassion. La peur, la guerre, le chaos émotionnel, toutes ces énergies négatives, sont dissoutes instantanément et recyclées. L’obscurité est complètement effacée de la mémoire de la Terre et ne fait plus partie de notre avenir. Les forces sombres tentent désespérément de créer les pandémies mondiales (H1N1, Ebola, etc.) ou une guerre nucléaire pour répandre la terreur et imposer à l’humanité leur plan de gouvernement mondial tyrannique, mais la Terre ne coopère pas. Cela n’arrivera jamais. Ne gaspillez plus vos énergies à alimenter des projets obscurs qui ne verront jamais le jour. La Lumière est la seule force principale qui anime le monde de demain.

La fin d’un monde linéaire et mécanique

La Terre est en train de relâcher l’ancienne énergie et le monde 3D tourne désormais avec l’énergie de l’inertie qui va décroître rapidement jusqu’à sa disparition totale. Selon les données recueillies par le réseau de satellite SWAM de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), sur une période de six mois (2013), les scientifiques ont constaté que le champ magnétique terrestre a diminué 10 fois plus rapidement que prévu. L’effondrement du champ magnétique 3D va s’accélérer désormais à vitesse exponentielle jusqu’à tomber à zéro et devenir totalement quantique avant la sortie du Dark Rift.

Au moment où j’écris cet article, nous arrivons à la fin de 2014, l’An 1 de l’Age galactique. La nouvelle énergie galactique est bien stabilisée, et dès l’année prochaine, nous allons assister à l’émergence en force du champ quantique de la Terre, qui permettra l’expansion de la conscience humaine vers un monde multidimensionnel/quantique. Les gens auront l’impression que le monde est en train de s’effondrer, mais c’est dans ce chaos apparent qu’émergeront une nouvelle conscience et des solutions radicalement nouvelles.

La bataille finale entre l’Ombre et la Lumière

Le monde 3D va devenir un champ de bataille des forces de l’ombre, qui vont se battre avec la dernière énergie pour leur survie, avant leur extinction totale. Cette bataille des forces de l’Ombre contre la Lumière se passe avant tout à l’intérieur de chacun de nous, avant d’être projetée sous forme d’hologramme dans le monde extérieur.

Pour traverser cette période de transition, il est important de comprendre que le monde extérieur, la réalité physique, est une illusion, une projection holographique de notre état d’être et de notre conscience. C’est une scène de théâtre où sont projetées nos croyances et nos émotions sous forme de réalité physique pour que nous en fassions l’expérience. Le monde matériel est constitué à partir des particules invisibles. Pour changer notre réalité ou notre monde, c’est notre état d’être intérieur, notre conscience et nos croyances, qu’il faut changer et non leur reflet. Nous pouvons redéfinir la réalité et lui donner la forme que nous voulons. La réalité est malléable et non solide. Tout est énergie et vibration. Notre réaction face aux événements extérieurs et au chaos montre notre niveau conscience.

Ainsi, chacun verra ses peurs, ses drames et ses conflits karmiques non résolus se refléter dans sa réalité et son expérience de la Vie, avec une rapidité jamais connue. L’actualité du monde nous reflète déjà ce drame holographique de l’ombre qui se manifeste dans le monde 3D avec une intensité de plus en plus grande. Et cela va s’amplifier. La Bête agonisante se donne en spectacle avant de mourir. Plus vous libérez votre ombre intérieure et éliminez la peur dans votre vie, mieux vous traverserez cette période de transition marquée par des troubles et du chaos.

Le Dark Rift : l’alignement galactique ( 1994-2030)

Dans mon dernier article, j’avais expliqué que l’alignement galactique est un événement quantique qui s’étale sur une période de 36 ans, durant laquelle la Terre traverse le Dark Rift, qu’on voit dans le ciel, comme la Voie Lactée. La Terre a pénétré dans le Dark Rift en 1994. Cela nous a pris 18 ans pour arriver au milieu (le Mid-point), le 21 décembre 2012 et il nous faudra 18 ans pour en sortir (2013-2030). Le Mid-point est un marqueur qui sert seulement à mesurer la fin et le début de la précession des équinoxes.

Le Dark Rift est un abîme, un gouffre insondable que l’humanité ne peut jamais traverser sans se transformer radicalement sur le plan spirituel. C’est un abîme terrifiant que l’égo et le mental humain ne peuvent jamais franchir. Dès qu’on y entre, la 3D cesse de fonctionner, et pour survivre, il faut mourir à la vision égotique du monde, à la conscience inférieure et linéaire, et renaître à une conscience supérieure, à notre Soi supérieur, où nous faisons un avec le Tout. Il faut apprendre à vivre dans l’instant présent, car il s’agit d’un monde indéterminé, dans un état de chaos et de confusion, où tout se transforme et évolue à chaque instant. Tout ce qui n’est pas aligné avec la Lumière, l’Amour et la Compassion est directement éliminé.

Le Trou noir galactique altère le temps, la lumière et la matière. L’espace-temps n’existe pas dans le Dark Rift et toutes les lois physiques s’effondrent au niveau galactique. Ce point est très important pour comprendre le processus d’ascension en cours et pourquoi le monde 3D s’arrête dès qu’on entre dans le Dark Rift. Dès que la Terre a pénétré dans le Dark Rift, en 1994, le temps et la lumière ont été altérés, notre ligne temporelle a changé et nous étions instantanément au centre galactique. Bien sûr, la majorité de l’humanité n’en avait aucune conscience, mais tout le monde a été affecté au niveau cellulaire. Le champ électromagnétique de la Terre a commencé à subir des transformations radicales induites par les radiations du Trou noir galactique depuis ce moment là. Cela explique tous les bouleversements qu’on observe sur la Terre et dans le système solaire.

Le système solaire devient quantique : une découverte de la Nasa

La Nasa, qui n’est pas connue pour révéler au public la vérité sur ce qui se passe dans l’espace, a révélé en 2009 une découverte majeure dont la portée apocalyptique n’a pas été comprise ni par les scientifiques ni par le public. Lors d’une conférence publique, l’équipe de la NASA a présenté au public les découvertes stupéfiantes du satellite IBEX (Interstellar Boundry Explorer). Lancé en octobre 2008 pour étudier les interactions entre l’héliosphère et l’espace interstellaire, IBEX a recueilli des images aux confins du système solaire qui ont choqué la communauté scientifique et bouleversé toutes les lois physiques. Les données d’IBEX ont montré une interaction dynamique entre l’héliosphère et le champ magnétique de la galaxie, précisément dans le Dark Rift, comme le montrent les images de la NASA, projetées lors de cette conférence.

RibbonCe qui a crée la stupeur chez les scientifiques de la NASA, c’est la découverte inattendue d’un ruban magnétique géant hautement énergétique, autour de l’héliosphère, résultant de l’interaction dynamique entre l’héliosphère et le champ magnétique de la galaxie (les radiations du Dark Rift). Ce ruban magnétique géant, brillant, en vert et rouge, comme on le voit sur l’image, est composé de particules hautement énergétiques d’atomes neutres qui se diffusent partout, dans le système solaire, et changent radicalement l’énergie du Soleil. Contrairement aux théories de la NASA, IBEX a montré que l’héliosphère est dominée non par le Soleil, mais par le champ magnétique de la Galaxie qui affecte le Soleil et les planètes. « Notre Etoile (le Soleil) traverse en ce moment un petit nuage interstellaire, ce nuage façonne notre héliosphère », déclare Rosine Lallement, qui ajoute : « Notre héliosphère est très fortement déformée et soumise aux pressions du champ magnétique de la galaxie ». Tout est dit.

L’équipe de la NASA reconnaît qu’elle ne comprend pas ces interactions et qu’il faudrait énoncer de nouvelles lois de la physique pour comprendre ces découvertes. L’information capitale, ici, c’est que la NASA reconnaît officiellement que nous traversons le Dark Rift (le nuage interstellaire) et que ses radiations affectent sérieusement le Soleil et les planètes. Ce que révèle cette découverte, c’est que le système solaire devient quantique en s’alignant avec la Galaxie et que les lois physiques du monde quantique s’appliquent désormais à l’ensemble du système solaire.

Le chat de Schrödinger : vivant ou mort ?

Schrödinger, confronté et bouleversé par le comportement étrange du monde quantique, a imaginé en 1935 son expérience de pensée devenue célèbre « Le chat de Schrödinger » pour illustrer l’absurdité de la physique quantique lorsqu’on l’applique à des objets macroscopiques. Ce paradoxe d’un chat à la fois « vivant et mort » visait surtout à montrer l’absurdité d’appliquer le principe de superposition à notre monde macroscopique.

L’expérience de la Double fente met en lumière ce principe de superposition, en révélant que l’électron est à la fois onde et particule. L‘onde se trouve à plusieurs endroits à la fois. Elle est dans plusieurs états superposés et simultanés. C’est cela le principe de superposition. Ce n’est que lorsqu’il est observé ou mesuré, que l’électron change de nature et « décide » de devenir « particule » (matière). Il se trouve alors localisé dans un endroit spécifique, ici ou là. C’est l’acte de mesurer ou d’observer qui crée la réalité. La dualité onde-particule nous révèle que le monde matériel est un hologramme et situe notre existence au cœur d’un univers quantique, indéterminé et chaotique, et ordonné seulement par la conscience de l’observateur. Ordo ab chao. L’observateur crée la réalité.

Cette vision quantique est totalement radicale et bouleverse complètement notre vision classique d’un monde matériel, ordonné et déterminé. Le passage d’une vision d’un monde plat à un monde rond avait radicalement changé notre manière de penser. Mais ce concept-ci est encore plus révolutionnaire, car il exige une nouvelle vision de nous-mêmes, à savoir que nous sommes des Etres électromagnétiques, créateurs de notre propre expérience. L’observateur et le monde observé ne font qu’un. La physique quantique nous ainsi fait passer d’un statut de victime des forces de la nature à un statut de Créateur et Maître de la nature. C’est un basculement total dans un monde multidimensionnel, indéterminé, où toutes les réalités existent simultanément, dans l’ici et maintenant. Nous pouvons passer d’une réalité à une autre, et choisir par intention une réalité que nous décidons d’expérimenter dans notre vie.

Le paradoxe du chat de Schrödinger nous révèle le combat violent entre le mental humain et la Conscience de l’Etre quantique qui nous habite. Il nous dévoile de manière apocalyptique la lutte violente entre l’Ombre et la Lumière, la Matière et l’Esprit. A l’inverse, la physique quantique nous montre le pouvoir infini et créateur de l’Esprit humain et son pouvoir absolu sur la matière. La matière est une création de l’esprit humain et le créateur garde le pouvoir sur sa création. Ce combat violent se déroule à l’intérieur de nous et oppose deux visions radicalement différentes de l’Univers et de qui nous sommes : Créateur ou victime. In fine, il met en lumière la dualité de l’être humain et son libre arbitre face au choix de l’Ombre ou de la Lumière, face au choix d’être créateur ou d’être victime. A chaque instant de notre vie, nous sommes dans un état superposé de créateur et de victime et nous devenons l’un ou l’autre, selon ce que nous décidons.

Alors, le chat de Schrödinger, vivant ou mort ? A vous de décider